veille sociale

Veille sociale
Quoi
Accueillir les personnes sans abri ou en détresse, procéder à une première évaluation de leur situation médicale, psychique et sociale et d'orienter vers les structures ou services qui leur corresponde.
Quand
Combien
Qui
Pourquoi
Comment
Dans chaque département il y a un dispositif de veille sociale.
La veille sanitaire à été institué par la loi relative à la lutte contre l’exclusion de 1998
Le dispositif de veille sociale comprend 2 niveaux
Plate-forme d’accueil
Comité départemental de veille sociale
Information, orientation, évaluation, référencement et coordination des disponibilités d’accueil, d’observation des phénomènes liés à la précarité
115 et équipes mobiles et l’accueil de jour
Piloté par la Direction départementale de la
Cohésion Sociale et comprend des représentants de l’Etat, des collectivités locales, des établissements d’accueil et d’hébergement, ainsi que des partenaires locaux.
Assurer la coordination des différents acteurs impliqués dans l’urgence sociale, observer les
évolutions, jouer un rôle d’anticipation stratégique et alimenter la réflexion
Regroupés en un seul lieu : le Service Intégré d’Accueil et d’orientation, grâce à cette plate-forme unique. A pour but de simplifier les démarches d’accès à l’hébergement et au logement. La personne en difficulté n’a plus qu’une seule porte d’entrée ; elle est assurée de la continuité de sa prise en charge tout au long de son parcours.
Informer et orienter
Personnes sans abri ou en détresse
Plateformes téléphoniques 115 départementales, accueils de jour et des équipes mobiles qui peuvent être sollicitées par les usagers ou aller à leur rencontre.
115
Equipes mobiles (maraudes)
Accueils de jour
demandes d’hébergement, du fait notamment des conditions de vie urbaine. Ils tentent d’orienter la personne vers les dispositifs qui leurs correspond. Pour les demandes d’hébergement en urgence, la plateforme s’appuie sur les disponibilités en centre d’hébergement d’urgence ou encore en prise en charge hôtelière.
En 2017, à Tours, les 6 écoutants du 115 ont répondu à : 41 800 appels, 754 couples avec enfants, 624 femmes seules avec enfant. En 2019,à chaque fois que l'association pose son camion sur la petite place des Aumônes à Tours, ils sont entre 50 et 80 à venir se restaurer.
Conserver des liens, à mettre à l’abri ou à apporter les premiers secours, proposer un accompagnement social si il y a des professionnels de la santé, il est alors possible d’effectuer un repérage des problèmes de santé, la délivrance de soins de base, l’accès à des soins spécialisés.
Complément des structures d’hébergement et permettent une prise en charge basée sur l’anonymat, la convivialité et l’écoute. Ils ont comme vocation première d’offrir au public le plus exclu, la possibilité de renouer des liens avec le droit commun.
9